• Facebook Social Icon

© 2017 by Anne Laure Hittinger.

Prises en charge

Une prescription médicale d'un bilan orthophonique est nécessaire pour pouvoir débuter une prise en charge. Elle est d'ailleurs réclamée par la plupart des mutuelles comme justificatif.

Je prends en charge les troubles apparaissant dans la Nomenclature Générale des Actes Professionels (NGAP), texte réglementaire publié en France par l'Assurance maladie.

Parmi ceux-ci, on peut citer :

Langage oral

• Troubles d'articulation

• Retard de parole

• Retard de langage

• Dysphasie

• Bégaiement et autres troubles de la fluence

• Troubles de la communication dans le cadre d'un handicap

sphère orale

• Troubles de la voix

• Rééducation de la déglutition atypique

• Rééducation vélo-tubo-tympanique

Langage Écrit

• Troubles spécifiques du langage écrit (dyslexie, dysorthographie

• Troubles du graphisme et de l'écriture

• Troubles du calcul et du raisonnement logico-mathématique 

neurologie

• Aphasie

• Maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson, etc.)

Chaque prise en charge est particulière, chaque patient est unique. Le passage par l'outil informatique n'est pas toujours possible et il faudra tenir compte de l'âge, du type de difficulté, de la personnalité de chaque nouveau patient (ainsi que du réseau internet local !) avant de pouvoir envisager un suivi en ligne. Dans les cas où cela s'avèrerait difficile voire impossible, le rôle de l'orthophoniste est alors de donner des conseils, de faire notamment de la "guidance parentale" pour les enfants les plus jeunes.

Dans tous les cas, il est important de demander de l'aide le plus rapidement possible lorsqu'une difficulté apparaît !